Un mandat de grève a été voté pour les employés des CPE en Mauricie et au Centre-du-Québec

Les travailleurs en centre de la petite enfance de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont voté en faveur d’un mandat de grève de dix jours pour voir leurs conditions de travail améliorées.

Dans les demandes qui ont été déposées au mois de février, on retrouve notamment la demande de l’ajout d’une sixième semaine de vacances, mais ce qui est le plus important est les enjeux salariaux.

La présidente du syndicat Suzy Gaillardetz déplore que les employés aient un salaire 20% plus bas que les techniciennes en services de garde même avec l’offre du gouvernement de 12% sur 4 ans.

Il est important pour le syndicat que le gouvernement agisse comme les employés quittent leurs emplois. Il faut de meilleures conditions de travail pour attirer les travailleurs. C’est pourquoi le mandat de grève a été voté.