Relance économique │ Les PME régionales veulent plus de soutien du gouvernement

Les PME basées en région veulent une action économique plus forte de la part du gouvernement. Les entreprises de la Mauricie, comme les autres régions du Québec, font face à des enjeux différents que dans les milieux urbains.

La fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a publié ce lundi, une étude concernant le développement économique régional. En Mauricie, près de 95% des établissements ont moins de 50 employés. Seulement 40% de ces entreprises estiment que le gouvernement est sensible envers les enjeux régionaux.

La relance économique s’avère complexe pour les prochains mois et les PME souhaitent que le gouvernement soit présent. Dans l’étude de la FCEI, un des enjeux les plus pressants est de donner l’accès à l’internet haute vitesse dans l’ensemble des secteurs d’opération. En Mauricie, 75% des PME jugent que cet enjeu est prioritaire.

Évidemment, les problèmes de pénurie de main-d’œuvre demeurent de hautes importances. Dans la région, il y aura 26 300 postes à pourvoir d’ici 2023. Le milieu des affaires veut pouvoir agir. C’est pourquoi il sollicite l’action des autorités gouvernementale.