Réaction de Laurianne Petiquay face au panneau d’interprétation vandalisé.

Alors que le Centre d’amitié autochtone de La Tuque (CAALT) a appuyé le projet du circuit urbain de La Tuque et a collaboré avec les divers partenaires, la directrice générale Laurianne Petiquay avoue être déçue de voir que l’un d’entre eux a été vandalisé.

Le panneau touché est celui qui traitait de la Nation atikamekw sur le site du lac Saint-Louis. Mme Petiquay voit un énorme manque de respect dans ce vandalisme. Ce geste va totalement à l’encontre de la volonté du CAALT à vivre ensemble.

Laurianne Petiquay

Lauriane Petiquay croit qu’il faut poursuivre les efforts pour éduquer la population concernant le respect des Atikamekw.