Nouvelle politique salariale chez les cadres à La Tuque

Le conseil municipal de La Tuque a mis à jour sa politique administrative du personnel cadre ainsi que la grille salariale. La dernière révision de la politique salariale remontait à 2015 alors que la mise à jour de la grille salariale du personnel cadre, à 2012.
Cette mise à jour représente un ajustement des salaires de 7,3 %, ou un montant d’un peu plus de 166 000$.
Le maire Luc Martel a expliqué que cette mise à jour a pour objectif une meilleure rétention du personnel.
«C’est sûr qu’on était dû pour une révision de la grille et de la politique administrative si on veut avoir une rétention et une attraction pour nos employés et pour les jeunes, que ce soit attractif de travailler à ville de La Tuque », a souligné le maire, Luc Martel.

Le directeur général adjoint, Jean Sébastien Poirier, a rappelé que du travail a été effectué au cours des dernières années pour ajuster les conditions de travail des employés municipaux, notamment ce les cols bleus, les cols blancs, des pompiers, des brigadiers et les membres du plateau de travail.

«On était rendu à faire la révision de la politique et de l’entente de travail au niveau des cadres. C’est un ajustement au niveau salarial, mais également différents éléments pour être plus attractif quand on va justement en appel d’offres d’emploi pour attirer des gens à venir travailler au sein de l’organisation. On a  de beaux endroits qui sont offerts également au niveau de la ville et on voulait devenir compétitif également sur le marché. Je tiens quand même à assurer qu’on n’a pas mis à l’intérieur de cette grille en toute la surenchère qu’on connait présentement au niveau de l’offre d’emploi sur le marché en lien de ce qui peut s’offrir à cause la pénurie de main d’œuvre », précise-t-il.

Mairesse suppléante

C’est la conseillère Dorys Duchesne qui sera la mairesse suppléante de La Tuque pour les six prochains mois. Elle sera en poste jusqu’au 16 mai prochain. Mme Duchesne remplace le conseiller Michel Pronovost qui a occupé cette fonction au cours des derniers mois.

Corporation de transport

Ville de La Tuque vient à la rescousse de la Corporation de transport adapté et collectif du Haut-Saint-Maurice pour le maintien de ses opérations.
C’est que les subventions pour l’année 2022 tardent à arriver.
En conséquence, la ville verse un montant de 53 717 pour maintenir les opérations courantes du transport adapté alors que le conseil d’agglomération, de son côté, injecte 90 000 $ pour le maintien du transport collectif et 74 000 $ pour les opérations courantes du transport intermunicipal. L’argent retournera dans les coffres de la ville quand entreront les subventions.

Permis de construction

Au cours du mois d’octobre, ville de La Tuque a émis 83 permis de construction, soit 11 de plus que le même mois l’année dernière.

Ils représentent une valeur de 1,5M$, un montant de 145 574$ supérieur à l’an dernier. Deux nouvelles résidences et deux chalets ont été construits au cours de cette période.

La valeur totale des permis depuis le début de l’année atteint 32,4M$.