Les Latuquois partent à la découverte du continent africain

Le djembé a généré une énergie positive très contagieuse dans la salle, surtout au moment où les 105 personnes jouaient. Photo Michel Scarpino - Monlatuque.com

La découverte du continent africain a donné lieu à une intéressante et instructive soirée, vendredi dernier dans le cadre du mois de l’histoire des Noirs. Plus d’une centaine de personnes ont répondu à l’appel, pour goûter des mets typiquement africains et ont pu faire connaissance avec de nouveaux arrivants africains lors de cette soirée.

Selon les organisatrices Kyria Godfrey de Choisir La Tuque et Sonia Champagne, du Service de développement économique et forestier de Ville de La Tuque, tout le monde a vraiment apprécié la cuisine qui leur a été servie vendredi.

Une gastronomie différente, aux arômes plus épicés que ce que certains étaient habitués, mais qui a permis d’agréables découverte. «Il y en a qui sont allés se servir une deuxième fois », a noté Mme Champagne.

En musique

La surprise a été grande quand sont arrivés plus d’une centaine de djembés dans la grande salle du Club de golf. Un groupe a donné une session de djembé aux participants, ce qui a ajouté au caractère festif de la soirée. Plusieurs participants africains avaient revêtu un costume traditionnel de leur pays pour l’occasion.

Comme l’expliquait Sonia Champagne du SDÉF, les gens qui étaient sur place avaient le goût d’apprendre. 

«Tous les gens qui sont présents sont là pour découvrir. Ce ne sont pas des gens qui sont réticents à essayer ».

Une prestation à musique en danse et en chant a été offerte au cours de laquelle les personnes présentes ont pu apprendre à manipuler un djembé.  Les 105 djembés ont retenti dans la grande salle du club de golf ce qui donnait une atmosphère très  festive.

Une autre façon de faire découvrir la culture africaine

La communauté africaine se fait de plus en plus nombreuse. « On est content de voir ces personnes arriver et qu’elles se sentent incluses à La Tuque,  confie Kyria Godfrey. Le Madagascar, le Burundi, le Cameroun, le Mali, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, la Guadeloupe, le Togo, le Niger, voilà quelques-uns des pays dont on retrouve aujourd’hui des représentants à La Tuque.

Après une soirée maghrébine ou la Tunisie, l’Algérie et le Maroc étaient à l’honneur, une autre soirée à saveur mexicaine et colombienne a aussi été présentée dans ce cadre.

Il n’est pas impossible que des soirées faisant connaître d’autres nationalités aient éventuellement lieu.

« Ça peut prendre différentes formes aussi. On avait un souper et une soirée, mais ça pourrait être un brunch, ça peut être un jeu typique d’un pays», propose Sonia Champagne. 

La soirée a été organisée avec la participation du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Voici une vidéo, montrant la séance de djembé et plus bas, le menu offert dans cette soirée.