Le maire de La Tuque souhaite de nouveaux investissements pour remplacer GNL Québec

Le rejet du projet GNL Québec par le gouvernement ne fait pas l’unanimité en haute Mauricie alors que plusieurs des retombées économiques étaient en jeu.

Le projet avait plusieurs lacunes environnementales et n’était pas en accord avec la direction écologique que prend le gouvernement. Les impacts écologiques pour les générations futures auraient pu être considérables.

En ce qui concerne l’impact économique potentiel en Haute-Mauricie et à La Tuque, il était important. Le maire Pierre-David Tremblay ainsi que la ville de La Tuque avaient approuvé le projet pour ces raisons. Il est dit que les retombées s’évaluaient à 10 millions de dollars par année.

Le maire souhaite que des investissements différents aient lieu dans la région pour compenser le potentiel de développement perdu avec le projet de GNL Québec.