La Tuque s’engage par résolution sur le chemin de la réconciliation

Le conseil municipal de La Tuque a adopté hier soir une résolution qui démontre la volonté de la municipalité à s’engager sur le chemin de la réconciliation avec la Première nation des Atikamekw de Wemotaci.

Des représentants de la communauté étaient d’ailleurs présents à l’assemblée publique dans le cadre de cette démarche menée conjointement.

La résolution mentionne que la Ville de La Tuque entretient et souhaite continuer d’entretenir des relations d’amitié, de paix et de bon voisinage avec les Atikamekw de Wemotaci.

La municipalité s’engage également à faire en sorte que le principe de la réconciliation la guide dans ses relations avec les peuples autochtones.

La démarche a été chaleureusement saluée par François Néashit, Chef du Conseil des Atikamekw de Wemotaci. « Cette position de la Ville de La Tuque est une avancée importante et significative dans l’histoire de nos relations. C’est un geste d’ouverture et de réconciliation qui ouvre la voie à de meilleures relations entre nos deux conseils et nos deux communautés. Je tiens à féliciter le maire, Luc Martel, et les élus qui ont voté en faveur de cette résolution. »

Pour sa part, le maire de La Tuque, Luc Martel déclare : « Nous avons toujours eu de bonnes relations avec les Atikamekw de Wemotaci. On veut que ça continue. C’est comme une poignée de main entre nos deux organisations. »