La Tuque retenue pour un projet pilote gouvernemental visant la violence sexuelle et conjugale

Le secteur de La Tuque a été retenu pour l’instauration d’un projet pilote de tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale.

Ce mercredi 26 janvier, le ministre de la Justice et procureur général du Québec, M Simon Jolin-Barette et la députée de Laviolette Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif ont annoncé l’instauration de projets pilotes de tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale dans 5 districts du Québec dont La Tuque.

Les endroits choisis l’ont été en raison de plusieurs critères tels que les réalités territoriales et populationnelles, la diversité en ce qui concerne les tailles des palais, la présence d’organisme communautaire œuvrant dans le domaine et la présence de communautés autochtones.

Ces projets pilotes permettront d’assurer un meilleur accompagnement aux personnes qui sont victimes d’agression avant, pendant et après le processus judiciaire. Le Québec est la première juridiction au monde à déployer ce genre d’efforts.

La députée de la région s’est dite soulagée que La Tuque ait été retenue dans le programme, elle affirme également que le ministère de la Justice travaillera avec les organismes de la Haute-Mauricie pour favoriser la mise en marche de ce projet.