La Sûreté du Québec récolte ce que des hors-la-loi ont semé

« La journée d’éradication d’hier a permis la saisie de 6 110 plants. Huit personnes ont été arrêtées (3 en Outaouais et 5 en Mauricie). Les policiers ont été actifs dans les régions du Centre-du-Québec, en Estrie, en Mauricie, dans les Laurentides et en Outaouais », mentionne la sergente Éloïze Cossette de la Sûreté du Québec.

Depuis le début de la saison, les saisies de plantations extérieures illégales sur l’ensemble du territoire de la Sûreté du Québec ont donc permis de saisir 33 610 plants et de procéder à près d’une cinquantaine d’arrestations jusqu’à présent. Le travail policier quotidien en cette matière va se poursuivre au cours des prochaines semaines.

« La croyance que la production à des fins personnelles est légale a amené une situation particulière mercredi. Le 15 septembre vers midi, les policiers de la SQ MRC de Montcalm ont été avisés de la présence de quatre plants de cannabis en culture (environ 1.50 m de hauteur) dans une cour résidentielle. Celle-ci était adjacente au terrain d’une école primaire de St-Alexis et les plants ne passaient pas inaperçus des élèves. L’homme de 37 ans qui se trouvait sur place pourrait être accusé en vertu de la Loi encadrant le cannabis puisqu’il est illégal de produire du cannabis sur le territoire québécois sans certification gouvernementale, même à des fins personnelles » de conclure la sergente Éloïze Cossette.