La pénurie de personnel touche aussi la Mauricie

Un sondage mené par le Conseil du patronat du Québec auprès de 430 entreprises, révèle que près de 94% d’entre elles font présentement face à une pénurie de main d’œuvre, un phénomène qui touche aussi la région de la Mauricie.

Le journal Le Nouvelliste rapporte qu’en Mauricie, au moins une entreprise sur deux a refusé un contrat en raison d’un manque de main d’œuvre, ce qui s’approche de la moyenne des entreprises québécoises, qui vivent cette situation dans une proportion de 49,7 %. Près d’un tiers des entreprises affirment ne pas refuser de contrats par manque de personnel, tandis que 20% ne sont pas en mesure de se prononcer sur la question.

Selon le sondage du CPQ, 40% des entreprises de la Mauricie sont d’avis que la solution à la pénurie de main d’œuvre passe par l’immigration, 30% croient qu’il faut soutenir davantage la formation en entreprise et 20% favorisent l’innovation et la robotisation pour venir à bout du manque de personnel. Finalement, 10% des employeurs embaucheraient des personnes handicapées, plus âgées ou avec un passé judiciaire.