La Chapelle du vieux corbeau reçoit un coup de pouce du SDÉF

Le Service de développement économique et forestier (SDÉF) La Tuque et la Chapelle du vieux corbeau désirent souligner le soutien financier obtenu par cette dernière pour le développement de ses activités. Cette annonce est combinée à la présentation du spectacle de Simon Morin, offert gratuitement à plus de 150 spectateurs invités pour l’événement.

Le conseil d’agglomération de La Tuque a pour objectif, par le biais du Fonds de développement des territoires (FDT), de soutenir des projets porteurs pour le milieu. La mission de la Chapelle du vieux corbeau correspond à ce type d’initiatives en préservant l’église de La Bostonnais, son architecture et son histoire, au profit de la population du territoire qui peut bénéficier de nombreuses activités : spectacles de musique, d’humour, pièces de théâtre, projection multimédia, expositions, fêtes spéciales, diverses activités extérieures; le tout en ayant le souci d’apporter une nouvelle dynamique au village. 

Après quelques mois d’opération, soit depuis mai 2019, les promoteurs, Ken et Pierre Ménard, peuvent déjà confirmer un achalandage soutenu à chacune de leurs activités, recevant entre 120 et 240 spectateurs en moyenne selon le type d’événements présentés.

Devant le succès du projet, l’organisme sans but lucratif souhaite poursuivre sur sa lancée et a indiqué avoir différents besoins pour satisfaire, entre autres, les attentes des artistes en prestation et des convives, puis de stabiliser financièrement ses opérations. Après avoir procédé à une analyse complète du projet en fonction des critères du FDT, le conseil d’agglomération, par le biais du SDÉF, a donc accordé une somme de 24 700 $ aux promoteurs pour la réalisation des projets visés.  

« La Chapelle du vieux corbeau est un parfait exemple d’un projet structurant porté par et pour des citoyens. Ensemble, les promoteurs ont affirmé après quelques mois seulement avoir réalisé plus de 3 000 heures de bénévolat. L’église a pu non seulement être conservée, mais ses installations en ont grandement été améliorées par le fruit du travail de Ken et Pierre Ménard. Elle est reconnue comme un lieu rassembleur, permettant d’offrir en complémentarité avec les autres salles une programmation d’activités diversifiées pour tous les âges et tous les goûts. Ville de La Tuque est fière de contribuer financièrement au développement et à la pérennisation des activités de la Chapelle du vieux corbeau » de conclure Danielle Rémillard, directrice du SDÉF La Tuque.