Grève du personnel de soutien scolaire

Les 800 employés de soutien du Centre de service scolaire de l’Énergie, tiendront une journée de grève le mardi 4 mai, afin de dénoncer l’impasse dans leurs négociations avec le gouvernement.

Le président de la Fédération du personnel de soutien scolaire du Québec Eric Pronovost, a indiqué que « malgré de multiples tentatives, propositions et relances pour dénouer les discussions  avec la partie patronale, le gouvernement ne semble avoir aucune volonté de régler la  négociation en cours avec le personnel de soutien scolaire. » Pour Mathieu Laforme, président du Syndicat des employés de soutien de la Mauricie, « il est temps  que le gouvernement reconnaisse le travail des employés de soutien et les considère à la hauteur de leur apport ».

Les syndiqués ne tiendront pas de ligne de piquetage, mais manifesteront devant les bureaux de la députée Marie-Louise Tardif à Shawinigan et à La Tuque.

La direction du Centre de service scolaire de l’Énergie a décidé que les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire recevront de l’enseignement à distance mardi, puisque l’absence du personnel de soutien implique un risque pour leur sécurité.