Grève des professionnels de l’éducation en Mauricie-Centre-du-Québec

Photo : SPPECCQ

Plus de 1000 professionnels de l’éducation de la Mauricie et du Centre du Québec affiliés à la Centrale des syndicats du Québec, ont tenu une demi-journée de grève jeudi, pour dénoncer l’impasse des négociations entourant le renouvellement de leur convention collective échue depuis plus d’un an.

Selon la présidente Syndicat du personnel professionnel du Cœur et du Centre-du-Québec (SPPECCQ-CSQ)  Alexandra Vallières, « il est plus que temps que le gouvernement discute sérieusement avec les porte-parole de la Fédération des professionnelles et professionnels de l’Éducation du Québec afin d’identifier des solutions concrètes, pour régler notamment les problèmes urgents de manque de ressources professionnelles, de salaire, de précarité et de lourdeur de la tâche ».

La présidente a aussi ajouté que « plusieurs actions de visibilité auront lieu sur tout le territoire québécois pour témoigner du ras-le-bol des professionnels de l’éducation ». Mme Vallières a aussi indiqué qu’en Mauricie-Centre-du-Québec, près du tiers d’entre eux songent à quitter leur emploi, en raison des conditions de travail.