En voie d’atteindre un rythme normal pour les chirurgies dans la région

Le rythme des chirurgies dans les hôpitaux de la Mauricie et au Centre-du-Québec approche de la normale observée avant la pandémie.

En raison de la situation épidémiologique qui s’est beaucoup améliorée dans les dernières semaines, les activités de chirurgies ont repris à 82%. Dans ce pourcentage, on inclut les activités de la clinique privée de Trois-Rivières alter-ego qui a complété 1790 chirurgies depuis septembre 2020.

Le personnel travaille d’arrache-pied pour rendre le tout possible.

22 retraités sont venus en renfort pour aider à traiter les patients. Il y a aussi beaucoup d’employés qui sont en formation pour le bloc opératoire afin de soutenir les activités durant l’été. Le CIUSSS-MCQ reste prudent quant à sa façon de traiter les chirurgies et souhaite remercier le personnel d’être au rendez-vous.

Malgré une vitesse de croisière plus rapide que durant l’apogée de la pandémie, ce sont toujours les chirurgies urgentes, semi-urgentes et oncologiques qui sont prioritaires. Un comité d’experts analyse toujours les dossiers pour attribuer les rendez-vous.

Finalement, le CIUSSS rappelle qu’il est possible pour ceux qui ont vu leurs chirurgies reportées de les contacter s’ils ont des questions. En ce qui concerne le Centre multiservice de santé et de services sociaux du Haut-Saint-Maurice (Hôpital), la salle de chirurgie est ouverte à 100%.