Bioénergie La Tuque « Est-ce que c’est un projet qui sera rentable un jour ? »- Marie-Louise Tardif

(Photo Scientifique en chef-Gouvernement du Québec)

Selon la députée du comté de Laviolette-St-Maurice à l’Assemblée Nationale et adjointe parlementaire du ministre de la Forêt, Faune et Parcs, Marie-Louise Tardif, « Il ne faut pas développer au détriment d’un joueur principal » au sujet du projet de Bioénergie La Tuque (BELT).

Se basant sur ses propres expériences à Ottawa, il y a 30 ans auprès de Énergie-Mines et Ressources, la députée Tardif, ingénieure forestière de formation, doute de la rentabilité d’un tel projet tout dépendant de la proximité de la ressource.

Voici ce qu’elle nous a déclaré en entrevue exclusive sur O 97,1.

Le dossier du service ambulancier semble progresser

D’autres part, la députée Marie-Louise Tardif poursuit ses démarches dans le dossier des services ambulanciers en Haute-Mauricie. Selon elle, le projet de transformer les horaires de faction en horaires à l’heure pourrait se régler « à court ou moyen terme ».

Voici l’entrevue qu’elle nous a accordée à ce sujet