50e Festival de chasse | des anciens Optimistes se retrouvent

Quelques-uns des anciens présidents du Festival de chasse que Monlatuque.com a rencontrés : Gaston Bolduc, Robert Déziel Jean-Marc Dumont, René Cliche, Claude Bouchard, Renald Rochette et Robert Bilodeau. Photo Michel Scarpino -Monlatuque.com

Dans l’esprit de nombreux Latuquois, le Festival de chasse demeurera longtemps indissociable du Club Optimiste de La Tuque.

C’est ce regroupement qui a mis au monde l’activité sous sa formule actuelle au début des années 70.  Le premier président, Gaston Bolduc, a expliqué que trois festivals de chasse  étaient d’abord présenté dans autant de sites différents, mais qu’une directive gouvernementale obligeait  que les bénéfices d’un tel événement aillent à un organisme à but non lucratif. Des démarches ont amené le club Optimiste à le prendre en charge. Les membres ne l’ont jamais regretté, eux qui l’ont mené de 1973 à 1995.

L’implication des Optimiste était inconditionnelle au cours de toute cette semaine,  comme le rapporte un des anciens présidents, Claude Bouchard.

Du temps des Optimiste, les profits générés par le Festival de chasse étaient versés dans la cause de l’aide à la jeunesse.

C’est en 1974 que voit le jour la première tente du chasseur, appelée la cabane du braconnier, dans le stationnement du magasin Spain.  Celle-ci a été déménagée, puis a grandi par la suite sur la rue Lucien-Filion et on a utilisé le Colisée municipal des samedi soir pour la soirée de clôture.

Gaston Bolduc a été le premier président,  Jean-Marc Dumont, le deuxième et c’est Robert Bilodeau qui a eu l’idée de la toute première tente.

Le Club Optimiste a pris beaucoup d’expansion avec l’événement et même s’il n’existe plus aujourd’hui, ce qui en ont fait partie étaient heureux de se retrouver comme le rapporte Robert Déziel.